Nuclear Waste

Choisissez une catégorie Choisissez une catégorie

  • Réacteur Réacteur
  • Réacteur (fermé) Réacteur (fermé)
  • Stockage intermédiaire (déchets hautement radioactifs) Stockage intermédiaire (déchets hautement radioactifs)
  • Stockage intermédiaire (autres déchets) Stockage intermédiaire (autres déchets)
  • Site de stockage (déchets hautement radioactifs) Site de stockage (déchets hautement radioactifs)
  • Site de stockage (autres déchets) Site de stockage (autres déchets)

République Tchèque

 


Réacteurs en service: 6
Réacteurs en construction
: 2 (construction interrompue pour le moment)
Réacteurs en démantèlement
: 0

Déchets radioactifs haute-activité:
Installations de stockage provisoire : 1.171 t HM d'éléments combustibles

Autres déchets nucléaires:
3.467 m³ de déchets radioactifs de faible et moyenne activité sont entreposés dans des installations intermédiaires, et 13.560 m³ dans des installations de stockage définitif en faible profondeur. En outre, plusieurs millions de tonnes de déchets contenant de l'uranium ont été générés par les activités d'extraction d'uranium.


Gestion des déchets radioactifs haute activité:

Lle mode de gestion préféré par la République tchèque est le stockage provisoire de longue durée, dans des conteneurs et sur les sites mêmes des centrales. Les déchets radioactifs haute-activité doivent ensuite être transportés sur un site de stockage définitif en pierre granitique. Cependant, le retraitement l'étranger et le stockage final dans des installations régionales sont également discutés.

Stockage final des déchets radioactifs haute activité:

En République tchèque, une installation de stockage final devrait être mise en place après 2065. Après avoir été proposé 30 sites potentiels, un moratoire a été émis en raison des protestations des habitants. A partir de 2010, les explorations géologiques commencent sur sept sites, dont le nombre sera réduit deux en 2015.



Problèmes:

Les éléments combustibles usés doivent être stockés sur le long terme dans les installations  intermédiaires, dans la mesure où leur stockage définitif n'est prévu qu'après 2065.L'état des déchets radioactifs où le risque potentiel contenu par ceux-ci est difficilement prévisible.