Nuclear Waste

Choisissez une catégorie Choisissez une catégorie

  • Réacteur Réacteur
  • Réacteur (fermé) Réacteur (fermé)
  • Stockage intermédiaire (déchets hautement radioactifs) Stockage intermédiaire (déchets hautement radioactifs)
  • Stockage intermédiaire (autres déchets) Stockage intermédiaire (autres déchets)
  • Site de stockage (déchets hautement radioactifs) Site de stockage (déchets hautement radioactifs)
  • Site de stockage (autres déchets) Site de stockage (autres déchets)

Hongrie

 


Réacteurs en service: 4
Réacteurs en construction
: 0
Réacteurs en démantèlement
: 0

Déchets radioactifs haute-activité:
Installations de stockage provisoire: 843 t HM d'éléments combustibles
Retraitement : 273 t HM d'éléments combustibles (Russie)

Autres déchets nucléaires:
8.958 m³ de déchets radioactifs faible et moyenne activité sont entreposés dans des installations provisoires, et 5.040 m³ dans un site de stockage final faible profondeur. La mise en service d'un autre site de stockage final faible profondeur en roche dure est prévue pour 2012. Aucune donnée n'est disponible sur la quantité de déchets radioactifs de très faible niveau, considérés comme "déchets conventionnels".

Gestion des déchets radioactifs haute-activité:

Le scénario de référence de la Hongrie est le stockage direct et définitif des déchets en profondeur (dans des formations géologiques d'argile). Toutefois, le retraitement est également une option. Jusqu' présent, les éléments combustibles usés sont stockés de façon provisoire sur les sites des centrales.

Stockage final des déchets radioactifs haute activité:

Depuis 1995, la Hongrie a poursuivi un programme de stockage définitif des déchets hautement radioactifs en formations géologiques profondes. La chaîne de montagnes Mecsek a été identifiée comme un site possible. Dans un premier temps, la mise en place d'un laboratoire souterrain est prévue. La mise en service d'un site de stockage final est envisagée pour 2064.



Problèmes :

Les exigences de sécurité (par exemple pour les installations de stockage provisoire) sont  plus faibles en Hongrie que dans les pays occidentaux. Pendant les premières années, les déchets ont été placés, sans aucun critère d'éligibilité, dans une installation de stockage final en surface dédiée aux déchets radioactifs de faible et moyenne activité, rendant ainsi un retraitement de ces déchets nécessaire.